Stérilet cuivre
Définitions S

Stérilets/DIU

Qu’est ce que c’est ?

Le DIU (dispositif intra-utérin), souvent appelé stérilet, est un petit objet en forme de T qui est inséré dans l’utérus et empêche ainsi un éventuel embryon de venir s’y accrocher. Il en existe deux types : DIU progestatif et DIU en cuivre, tous deux remboursés par la sécurité sociale. Ils sont efficaces à 99%, à partir du moment où ils sont bien posés.

Le stérilet a l’avantage d’être un moyen de contraception simple, pratique et durable.

Comment ça se passe ?

Le DIU est mis en place soit par un·e médecin ou un·e sage-femme. La pose est rapide mais peut être douloureuse sur le moment et dans les heures qui suivent, voire causer un petit malaise sans gravité. Ça ressemble généralement à une forte douleur de règles qui peut être soulagée par un anti-douleur.

Le pied du DIU comprend un long fil qui est coupé court au moment de la pose. Il permet de retirer le dispositif à l’aide d’une petite pince à la fin de sa durée d’utilisation. Ce fil ne gêne normalement pas le partenaire pendant les rapports sexuels. Si c’est le cas, il faut retourner voir ton.a médecin ou sage-femme pour qu’il·elle coupe le fil plus court. Le DIU peut être retiré à n’importe quel moment par un·e professionnel·le de santé.

Une fois le stérilet posé, un suivi gynécologique régulier est nécessaire. Généralement il faut retourner voir son·a gynécologue ou sage-femme une fois par an pour contrôler que le dispositif est toujours bien en place. 

Les contres indications 

Le DIU est contre indiqué

  • en cas de malformation de l’utérus ou un fibrome qui empêche le pose.
  • en cas de col de l’utérus trop élargi par un accouchement difficile            
  • en cas de cancer du col de l’utérus ou de l’endomètre (avant traitement).  
  • en cas d’IST non traitée    
  • en cas d’infection génitale  
  • en cas de saignements inexpliqués
  • juste après un accouchement (il faut atteindre environ 4 semaines)    
  • en cas de tuberculose génitale

Le DIU progestatif

Il contient un réservoir et diffuse en continu une petite quantité d’une hormone progestative (l’hormone de la gestation) directement dans l’utérus. Selon les modèles, il est efficace pendant 3 à 5 ans.

Le DIU progestatif modifie la glaire cervicale (sécrétion du col de l’utérus) pour empêcher les spermatozoïdes de passer. Il modifie également l’endomètre pour éviter qu’un embryon vienne s’y implanter. 

Il est préférable de le poser juste après la fin des règles. Il est efficace deux jours après son insertion. Il faut donc utiliser un préservatif pour tout rapport sexuel durant les deux jours qui suivent la pose. 

Il a aussi bien souvent un effet sur les règles dont il diminue la durée, le volume et les douleurs. Il peut même parfois les faire complètement disparaître (sans danger pour la santé ni la fertilité).

Avantage : les effets sur les règles douloureuses et abondantes
Inconvénient : il peut provoquer certains effets secondaires comme toute contraception hormonale : petits saignements, prise de poids, acné…

Il est contre-indiqué : 

  • en cas de phlébite ou d’embolie pulmonaire
  • en cas de cancer du sein, de l’endomètre ou de l’ovaire
  • en cas de maladie du foie

Le DIU cuivre 

Le DIU cuivre est recouvert de cuivre qui a un effet spermicide. Ainsi, il empêche les spermatozoïdes d’accéder aux trompes et donc à l’ovule. Placé dans l’utérus, il crée également une réaction inflammatoire qui empêche tout embryon de venir s’installer. Parfois, il augmente le volume et la durée des règles.

Il existe deux tailles de DIU cuivre : “court” et “standard” ce qui permet de s’adapter aux différentes tailles d’utérus, notamment selon s’il y a déjà eu une/des grossesse(s).  Les plus petits font 2,8cm de long et 2cm de large.

Le DIU cuivre est efficace pendant 4 à 10 ans selon les modèles et peut être posé à n’importe quel moment du cycle. Il est efficace dès le jour de son insertion.

Avantage : il ne contient pas d’hormone
Inconvénient : il peut allonger la durée des règles et les rendre plus abondantes, voire les faire couler en continu.

Il est contre-indiqué en cas d’endométriose.

Comment choisir entre les deux ?

Le choix se fait généralement sur le confort. Si tu as des règles très douloureuses et abondantes et que tu veux les calmer, le DIU hormonal sera sûrement le plus adapté. Si, en revanche, tu préfères conserver ton cycle naturel et surtout si tu ne veux pas prendre d’hormone, le DIU cuivre est le bon choix.

Jette un œil à ces articles aussi !