Réseaux Sociaux
Définitions R

Réseaux sociaux

Réseaux sociaux, nom masculin pluriel. Sites internets et applications mobiles qui permettent aux utilisateur·rices, via la création d’un profil personnel ou professionnel de se constituer un réseau de relations avec lesquels ils vont échanger et partager des contenus divers.

Les réseaux sociaux, en vrai, à quoi ça sert ? 

À chaque usage son réseau : partage, réseautage, discussion, collaboration ou publication de contenu.    

À l’origine, les réseaux sont des plateformes de divertissement, de contact et aussi d’actualité. Aujourd’hui, leur utilisation s’est développée au-delà de ça. Ce sont des espaces de travail, des plateformes de promotion de produits, mais aussi des lieux virtuels de réunion militants.  Le militantisme d’aujourd’hui passe par les réseaux sociaux. Par exemple, tu as sans doute entendu parler du courant BLM Black Lives Matter aux États-Unis sur Tik Tok.  

À travers des réseaux comme Instagram, Tik Tok ou Twitter, des personnes des quatres coins du monde se retrouvent, partagent et échangent. Les réseaux sociaux offrent une ouverture sur le monde. Et te donnent la possibilité de partager le quotidien de gens très différents. 

Tous ces gens qui ont l’air d’avoir une vie si cool ! 

Petit rappel : les réseaux sociaux sont un monde virtuel. Chacun choisit d’y montrer ce qui lui plaît, des moments choisis, la meilleure version d’eux-même etc. Il ne faut pas que tu croies que ce qui semble parfait sur les réseaux l’est en réalité. En ce qui concerne les influenceur·ses, ils/elles peuvent montrer une vie exaltante, riche, ils font des activités, des voyages de fou, utilisent des produits chers etc. Garde en tête que c’est leur métier. Leur vie n’est sans doutes pas toute belle et toute rose tous les jours. Si celle qu’ils/elles montrent pour leur travail sur les réseaux l’est, c’est parce que c’est leur métier, ils/elles sont payé·es pour ça. Il faut apprendre à ne pas idéaliser la vie des gens sur les réseaux sociaux. Elle n’est que le reflet de ce que les gens veulent montrer aux autres, c’est une grande mise en scène. 

C’est tout à fait naturel de suivre quelques influenceur·ses. Mais si l’intérêt devient de la jalousie il faut que tu arrives à prendre du recul que tu te protèges. On se fait vite aspirer dans  un cercle vicieux à toujours se comparer et comparer sa vie à celle des autres. Suis des gens qui t’insipirent, te font rire et te motivent. Pas qui te complexent ou te donnent envie de changer intégralement qui tu es car ça peut être déprimant. 

Comment rester vigilant·e sur les RS? 

Les réseaux sociaux, c’est une invention super mais il faut malgré tout rester prudent·e. Sur chaque réseau tu te crée un profil et donc choisis à ce moment de t’identifier ou non. Lorsque tu crée un compte avec ton adresse mail principale, tes vrais noms et prénoms, il faut que tu sois prêt à ce que tout ce que tu partages te soit attribué personnellement. Garde en tête que rien de ce que tu publies ou envoies sur les réseaux ne t’appartient  réellement. 

Lors de l’inscription, les applications collectent des informations qui te concernent comme ton nom, pseudo, adresse e-mail, numéro de téléphone et date de naissance. Toute autre information donnée et renseignée est alors à disposition de leurs services. Sont également gardées en mémoire tes publications comme tes snaps et discussions par exemple. Ces informations permettent de t’identifier de manière unique. Elles tracent ton activité, potentiellement même lorsque tu n’es pas sur le réseau social lui même. Ces données sont conservées à des fins commerciales. La gratuité des réseaux sociaux s’explique souvent par la revente des données (ou Data) collectées. Rassure toi, cette collecte n’est pas réellement individuelle. Ton identité propre est protégée par le RGPD : le règlement général sur la protection des données. Mais concrètement, les données sont récoltées afin de cerner ton profil type et donc t’envoyer des publicités visées selon tes centres d’intérêt. 

Ce n’est pas parce que tu supprimes ton compte que le réseau supprimera les informations te concernant. Pour supprimer toute trace de ton passage sur un réseau, si c’est possible, il faut  se renseigner directement auprès de celui-ci pour voir la marche à suivre. C’est ici qu’intervient le RGPD. Il oblige toute entreprise qui collecte des données sur toi d’être en mesure de te dire quelles sont ces données et comment les récupérer

Dans le cas où un réseau, dans sa charte, assure ne pas conserver de photos ou messages (ce qui n’est pas toujours le cas), tu n’es pas à l’abri qu’un·e ami·e ou une connaissance les ait conservés. N’envoie pas de messages ou ne partage pas de contenu que tu ne voudrais pas que quelqu’un·e d’autre puisse enregistrer ou partager. (Voir nos articles sur les comptes fisha et le revenge porn).

Quelques conseils de base pour préserver sa vie privée sur les réseaux : 
  • Lis les conditions d’utilisation: c’est long et pénible mais au moins tu sais exactement à quoi t’en tenir. 
  • Aies conscience que tes informations ont de la valeur. Chaque donnée, photo, message que tu donnes au réseau est conservé et potentiellement revendu à des annonceurs / publicitaires etc. 
  • Sécurise ton compte en paramétrant ton profil. Créer un compte privé et bien vérifier que les paramètres de confidentialité sont en accord. 
  • N’accepte que tes ami·es, ou de la famille si tu prévois de partager des choses personnelles. Assure-toi de l’identité de tes interlocuteur·rices. 
  • Sois prudent·e : ne partage pas ce que tu ne souhaites pas dévoiler à tout le monde. Assure-toi que tes publications ne nuisent ni à ta réputation, ni aux autres, et qu’elles sont en accord avec la loi. 

L’anonymat 

L’anonymat sur les réseaux ça n’existe pas vraiment. On parle plutôt ici de pseudonymat : ou l’affichage d’une autre identité avec l’aide d’un pseudo. 

Tu es tenu·e responsable des propos que tu tiens sur les réseaux. Incitation à la haine, harcèlement, violence sont condamnables par la loi ! L’anonymat de ton compte ne te protège à aucun moment des poursuites potentielles dont tu pourrais faire l’objet suite à des propos tenus. Même sans afficher ta vraie identité, l’anonymat absolu n’existe pas en ligne. En effet, si un pseudo te rend anonyme auprès des autres utilisateurs du réseau social, la plateforme elle, peut retrouver un·e utilisateur·rice en traçant une connexion Internet par exemple. D’autres données comme ton adresse IP, le numéro unique de ton téléphone, les heures et l’endroit auxquels tu te connectes, permettent sans problème de t’identifier. 

Méfie toi donc de cette sensation d’impunité! N’en profite pas pour tenir des propos que tu ne devrais pas ou partager des contenus inappropriés. 

Ami·es ou simples relations virtuelles ? 

De plus de plus de gens apprennent à se connaître sur ces réseaux et se rencontrent sur des groupes. Si de réelles amitiés, voire histoires d’amour peuvent naître sur ces plateformes, il faut rester prudent·e. En effet, ces personnes sont virtuelles et le restent jusqu’à ce que tu les rencontres. N’importe qui peut se cacher derrière un compte, il faut être vigilant·e vis-à-vis des personnes avec qui tu échanges. 

Il faut que tu réussisses à faire la différence entre tes vrais ami·es et les gens que tu connais seulement à travers les écrans. 

Catfish Miaou ! Derrière un pseudo, une image ou un avatar, tout le monde peut se cacher. On parle communément de  « catfish »  : il s’agit de se créer une fausse identité, voire de voler l’identité de quelqu’un·e afin de se faire passer pour un·e autre. Méfie-toi ! Tu ne dois pas prendre de risque et te protéger de personnes potentiellement mal intentionnées. Vérifie avec des photos ou appels en visio que la personne avec qui tu parles est bien qui elle prétend être. 

Et si j’ai envie de créer un compte sur un sujet particulier?

Tu as envie de partager une passion, un combat qui te tient à coeur, un centre d’intérêt ou un métier particulier? Alors n’hésite pas à te créer un compte sur Instagram ou encore Tik Tok selon tes préférences ! C’est ce que nous avons choisi de faire en créant Brio. On avait envie de créer un contenu qui nous plaît, transmettre des idées qui nous sont chères, attirer l’attention sur des sujets d’actualité. À force d’en parler, on est passées à l’action et Brio est né.

Si jamais tu sens ce besoin de partager quelque chose qui te tient à coeur alors tente ta chance ! Le succès ne vient pas du jour au lendemain mais arme-toi de patience, sois prêt·e à ne toucher qu’une faible part de gens. Mais quoi qu’il en soit lance-toi ! C’est la grande force des réseaux sociaux aujourd’hui. Ils servent à transmettre des idées, à faire parvenir à un maximum de personnes un contenu souvent intéressant. On y est connecté·es au monde, on apprend des gens et c’est, selon nous, une chose merveilleuse. 

La Team Brio ados

Jette un œil à ces articles aussi !