Puberté
Définitions P

Puberté

Puberté, nom féminin. Période de transformation physique où le corps humain passe de celui d’enfant à celui d’adulte. Elle se caractérise principalement par le développement des caractères sexuels jusqu’à leur maturité. 

 Qu’est ce que c’est ? 

Concrètement, la puberté c’est une question d’hormones. Attention c’est un peu technique mais après ce sera plus clair ! Ce bouleversement hormonal se déclenche chez l’enfant et démarre dans le cerveau, plus précisément dans l’hypothalamus, une glande qui va activer une autre structure : l’hypophyse. En réponse à cette activation, deux autres hormones sont sécrétées : LH et FSH. Celles-ci vont stimuler le développement des gonades (les ovaires pour le sexe féminin,   les testicules pour le sexe masculin). Ces organes vont alors synthétiser les hormones sexuelles caractéristiques (œstrogène et testostérone, selon les sexes).

En gros, ce sont la testostérone et les oestrogènes qui vont provoquer les modifications principales observées lors de la puberté comme la mue de la voix ou la poussée de croissance. L’apparition de la pilosité elle, est due aux sécrétions de testostérone par les glandes surrénales pour les deux sexes. Ces changements sont faits pour préparer ton corps à la reproduction sexuée

En moyenne, les filles entrent plus tôt dans la puberté que les garçons, et ces derniers la terminent plus tard. * Attention, on écrit fille et garçon pour la compréhension, mais on rappelle que c’est n’est pas le sexe qui détermine le genre d’une personne.

Les symptômes de la puberté sur les corps féminins et masculins sont assez similaires. La transpiration augmente, la pilosité aussi, la peau devient plus grasse et donc les risques d’avoir de l’acné augmentent. En plus, ces chamboulements hormonaux peuvent aussi entraîner des perturbations psychologiques notamment au niveau des émotions. Mais le plus grand changement c’est l’apparition du désir sexuel chez l’adolescent·e. 

D’un point de vue médical, la puberté se mesure selon une classification appelée classification de Tanner. C’est une échelle qui mesure l’avancement de la puberté selon le développement des testicules et des glandes mammaires.

Les effets de la puberté sur un corps féminin 

Les premiers stades de la puberté sur un corps féminin arrivent vers l’âge de 10 ans. 

  • Développement des glandes mammaires, début de l’apparition des seins et grossissement de l’aréole des seins (peau foncée autour du téton). 
  • Apparition de poils sur le corps, notamment le pubis et les aisselles. 
  • Transformation de la vule, développement du clitoris.
  • Les cordes vocales s’allongent et la voix mue légèrement. 
  • Poussée de croissance en général jusqu’à 16 ans, âge auquel tu devrais avoir ta taille définitive. 
  • Premières menstruations, en général entre 10 et 15 ans. 
  • Développement des hanches et des cuisses. 

Le effets de la puberté sur un corps masculin 

Les premiers stades de la puberté sur un corps masculin arrivent vers 11-12 ans. 

  • Grossissement des testicules et du pénis. La peau des bourses (ou scrotum) devient fine et rouge. 
  • Apparition de poils pubiens. 
  • Mue de la voix, elle devient plus ou moins grave selon la personne. 
  • La poussée de croissance est plus visible que pour les corps féminins, elle peut aller jusqu’à près de 10 cm par an. 
  • Les testicules commencent à produire du sperme et les premières éjaculations nocturnes ont lieu.  
  • La musculature se développe de plus en plus et commence à transformer la silhouette. 
  • Vers 15-16 ans, la pilosité se développe sur tout le corps, notamment la poitrine et le visage.

Ps : La poitrine peut gonfler légèrement au cours de la puberté. Pas de panique, c’est tout à fait normal, ce gonflement est juste une réaction de ton corps face à toutes ces modifications hormonales. Ce gonflement devrait disparaître tout seul au bout d’un an mais si ce n’est pas le cas et que ça t’inquiète, n’hésite pas à en parler à ton médecin. 

Et finalement…

Si tu penses être en retard par rapport à tes ami·es, rassure-toi, ce n’est pas le cas ! Ton corps prend juste un peu plus de temps à se préparer à ce nouvel âge et c’est tout à fait normal. Il n’y a pas de honte à se développer plus tard ou plus tôt. Une puberté tardive ne t’empêche pas non plus d’être considéré comme un vrai adolescent car le corps n’est pas le seul critère pris en compte dans l’idée d’adolescence. 

On t’explique en détail tous le fonctionnement des sexes et de la sexualité dans ces articles.

La Team Brio ados

Jette un œil à ces articles aussi !