Complexe d'infériorité
C Définitions

Complexe physique

Complexe physique : nom masculin. Sentiment d’infériorité qui peut générer une conduite timide, inhibée, liée à la perception de son corps ou une partie de son corps.

Mais qu’est-ce qui m’arrive? 

Le complexe physique peut apparaître à n’importe quel âge, mais très souvent il commence à l’adolescence. C’est souvent dû au décalage entre ton corps pubère ou pré-pubère, et ton mental : tu peux te sentir adulte mais avoir un corps d’enfant, et vice-versa. C’est aussi un âge où tu t’inspectes plus scrupuleusement qu’avant et où l’image que tu veux avoir est plus importante à tes yeux qu’avant. 

Tout le monde a des parties de son corps qu’il n’aime pas particulièrement, et c’est normal. Même des personnes considérées comme des canons de beauté aujourd’hui complexent, comme l’actrice Lili Reinhart de la série Riverdale qui confie complexer par rapport à son poids (si si, juste ici). 

La beauté de quelqu’un n’a souvent pas grand chose à faire avec ses complexes physiques. Même si c’est rageant d’entendre ton ami·e que tu trouves magnifique se plaindre d’un complexe physique, essaye de rester bienveillant·e et de l’aider à le surmonter. 

Comment vivre sereinement avec mes complexes?

Quand c’est possible, tu peux essayer de traiter la source de ton complexe : par exemple si tu complexes à cause de l’acné, tu peux consulter un dermatologue qui pourra t’aider à traiter ça. Certains défauts physiques qui te font complexer peuvent aussi disparaître avec l’âge.

Attention, traiter la source d’un complexe ne va pas arranger ta vie comme un coup de baguette magique! Ce n’est pas parce que tu perds du poids ou que tu prends du muscle que tu seras plus heureux·se.

Si changer ce qui te complexe n’est pas envisageable, essaye de faire la liste de tes qualités et de ce que tu aimes bien chez toi. Tu n’es pas réduit·e à une unique partie de ton corps! On t’encourage aussi à suivre des comptes ou # qui acceptent et normalisent des défauts ou complexes: par exemple #skinpositive ou #bodypositive.

N’hésites pas non plus à en parler avec tes proches. Souvent, la vision que l’on a de son corps et son physique est bien plus critique que celles des autres, tu seras sans doute étonné·e de leurs avis!  

Mais que faire quand un complexe devient une obsession, et qu’on ne voit plus que ca dans le miroir? 

Si ton complexe te handicape vraiment dans la vie de tous les jours, que tu ne vois plus que ça, peut être souffres-tu de dysmorphie corporelle. C’est lorsque les autres vont juger que ton défaut physique est imaginaire, ou ton complexe est complètement démesurée par rapport à la réalité du défaut. Tu te vois différemment de ce que tu es réellement. 

Dans ce cas là, on te recommande d’en parler avec un·e psychologue, parce qu’il ne s’agit pas de quelque chose que tu arriveras à résoudre avec une quelconque intervention physique.
On espère que cet article t’aidera dans ton chemin vers la confiance en soi!  

La team Brio ados

Jette un œil à ces articles aussi !